• Dernière modification de la publication :21 janvier 2024
  • Post category:Astuces de voyage
  • Commentaires de la publication :6 commentaires

Savez-vous toujours quel matériel de road trip moto il vous faut emmener ? Quel est l’équipement indispensable pour partir ? Avez-vous toujours tout ce qu’il vous faut dans vos bagages en road trip ? N’avez-vous jamais oublié un objet hyper pratique pour vos vacances ? Avec ma check-list, impossible d’oublier quoi que ce soit. Voici la liste de tout le matériel à emmener en voyage, que ce soit en sac à dos, à moto, en van, en chameau ou en voiture (ça doit aussi marcher en tortue…).

1. Ma Check-list pour l’équipement de road trip


Tout ce qui est décrit dans cet article, au niveau de la liste du matériel à prendre en voyage, est disponible dans ma check-list à télécharger. Après plusieurs années à la peaufiner, pour les voyages en sac à dos, ou les road trip en moto, je pense qu’elle est plus que complète.

Aperçu de la check-list de voyage pour ne rien oublier !
Avec cette liste, impossible d’oublier quoi que ce soit !

Elle va vous permettre de voyager en totale autonomie, avec tout l’équipement pour faire un road trip. Il ne vous reste plus qu’à choisir simplement ce qu’il vous faut dedans.

2. Bagages moto et sacoches moto


Si vous partez en 2 roues, il va vous falloir de bons sacs pour votre road trip à moto. Il en faut qui soient étanches, bien pensés, pratiques, et robustes. J’ai abordé ce sujet dans mon article de test sur les équipements Lone Rider.

Photo d'une moto dans le Kerry en Irlande.

Il y a plusieurs alternatives évidemment. Du sac moto souple, à la bagagerie en dur en alu par exemple, en passant par le semi-souple. Chacun a ses avantages et inconvénients. Cela va aussi dépendre de votre utilisation. 100% route ? Mixte ? Majoritairement tout-terrain ? Pour ma part, voici mes choix qui pour le moment me donnent entière satisfaction depuis quelques années maintenant.

  • Sacoches latérales MotoBags : je les présente en détail dans l’article de test, mais je vous en fait un petit résumé. Ces valises latérales sont semi-rigides, ou semi-souples… Ce qui veut dire qu’en cas de chute, elles ne cassent pas. Mais surtout, si vous restez coincé dessous, elles s’enfonceront et ne vous briseront pas la jambe. Elles sont étanches, mais comportent des sacs pratiques de transport, étanches eux aussi. Elles possèdent un système de fixation rapide. Leur chargement par le dessus est très pratique. On peut y rajouter des sacs additionels avec le système MOLLE. Leur conception en HYPALON leur permet de résister aux chutes en tout-terrain.
  • Sac de selle OVERLANDER : il existe en 30L ou 48L. J’ai le 48L pour mettre mon matos de camping, y compris ma grande tente. Conçu aussi en hypalon, il est ultra robuste, et étanche. Il peut se prendre en sac à dos. Il est compatible avec le câble anti-vol Steel Core. Je vous laisse le découvrir par son lien, pour comprendre sa conception très bien pensée.
  • Sacs de crash bar et sacs aditionnels : j’utilise les MiniBags depuis quelques années. Ce sont les premiers à taper en cas de chute, et ils tiennent toujours le coup. Leur capacité de 6L est pratique. Ils sont étanches.

En partant avec ces sacs en road trip moto, vous aurez un peu plus de 100 litres de chargement !!! Ce qui est selon moi suffisant pour pouvoir prendre tout l’équipement nécessaire que je vous recommande.

3. Matériel de camping pour dormir en road trip à moto


Pour tout ce qui touche au bivouac et au camping en voyage, il y a beaucoup d’équipement utile à prendre avec soi. Voici la liste du matériel que je trouve utile dans un road trip, dans toutes les situations, à adapter à la vôtre.

3.1 La tente

Plusieurs choix sont possibles pour la tente, selon le niveau de confort / encombrement / poids / budget, que vous voulez.

Depuis bientôt 2 ans j’utilise la MotoTent de chez Lone Rider. Je détaille ses caractéristiques dans cet article : « test de la tente Lone Rider« . Son avantage et de proposer un grand confort en pouvant tenir debout dedans. Ce qui veut dire : s’habiller debout. Il y a aussi une partie « garage », permettant de mettre la moto à l’abri. Pour faire quoi ? Et bien dans certains cas, il est préférable que la moto ne soit pas visible… Sinon, cela permet aussi de charger et décharger au sec en cas de pluie…ce qui change grandement la vie !

Photo d'une moto dans la MotoTent de Lone Rider

Pour une option plus classique, on peut partir sur une tente comme le lien ci-dessous :

  • Tente Bessport : légère, pratique, j’ai utilisé cette tente pendant presque 2 années, sans souci avec.

3.2 Matelas / Lit de camp

Pour le couchage, il existe plusieurs solutions. J’ai testé pendant des années différents matelas. Ayant des soucis de dos, celui qui m’a paru le plus confortable est en lien ci-dessous. Toutefois, j’ai voulu tester le lit de camp « portable ». Et, pour un peu de poids en plus, le confort du couchage est incomparable. J’ai décidé de faire des concessions ailleurs pour le poids, et de l’adopter durablement.

  • Matelas Sea To Summit : en partie auto gonflant, ce matelas ne demandera pas un grand effort à gonfler. Son R-Value de 4.2 assure une bonne isolation du sol. Il est un peu encombrant, mais ne pèse que 800gr.
  • Lit de camp portable : il supporte 150kg. On peut s’affranchir des pieds additionnels pour ne pas s’encombrer. Facile à monter et robuste, il pèse 2,5kg. Longueur du couchage : 190cm.
  • Un gonfleur de matelas peut être utile pour un gros matelas !

3.3 Duvet

Le choix du duvet dépend d’où vous allez, et de la saison à laquelle vous partez. Voici ma sélection :

  • Duvet Bessport 0°C : il pèse 1,6kg, mais vous tiendra au chaud jusqu’à l’approche de 0°C.
  • Duvet militaire Snugpak Softie Elite 5 : un peu plus de 2kg, mais il permet de tenir dans des températures extrêmes de -15°C. Je l’ai ainsi utilisé en hivernales à moto.
  • Pour les nuits chaudes, un duvet Décat’ en microfibres ira très bien.

3.4 Matériel complémentaire

  • Un tarp / bâche : en cas de pluie, pour faire un abri, cette solution est à envisager.
  • Une lampe de tente peut s’avérer très utile. Il faut en prendre une avec batterie rechargeable en USB.
  • Chaise : Il faut une chaise extra light qui prend peu de place. C’est indispensable après une grosse journée pour se poser confortablement.
  • Tapis bâche de sol pour tente : cela permet de poser la tente sur un sol mouillé sans la salir. Seul le tapis est sale mais pourra être séché et lavé plus tard. Cela permet aussi de protéger encore plus les matelas des crevaisons.
  • Mini pelle et balayette : permet de nettoyer rapidement la tente. Ce qui est toujours agréable si c’est votre maison pour quelques semaines…
  • Papier toilette : peut toujours dépanner…
  • Corde à linge + pinces : permet de faire des minis lessives régulièrement.
  • Génie sans frotter : pour les lavages…
  • Sacs poubelle : interdiction de laisser des déchets derrière nous ! Ces sacs permettront aussi de mettre des affaires au sec en cas de besoin.
  • Sac congélation zip : que ce soit pour stocker des fruits secs, des papiers d’identité, ou un objet électronique, des sacs étanches de ce type seront toujours utiles.
  • Hamac ultra light : selon votre road trip…
  • Pelle militaire mini format : dans certains cas de bivouac ou en off-road moto, cela peut dépanner fortement !
Photo du matos de camping pour un voyage en autonomie.

4. Pour manger en road trip moto : la popote / cuisine


Sujet important : que prendre comme matériel en road trip faire la cuisine en voyage ? Il va vous falloir un minimum d’équipement, que j’ai essayé de rassembler dans ma check-list. Tout en essayant de réduire la taille totale du nécessaire.

4.1 Le réchaud

Si vous voulez manger chaud, ou boire un café bien chaud, un réchaud est indispensable. Reste à choisir entre un qui fonction à l’alcool, ou à bois ? Ou encore à gaz ? Tout est possible, à différents poids et tarifs. Personnellement j’ai fait le choix du gaz, avec un système à vis pour lequel je trouverai des recharges partout dans le monde. En effet les systèmes à clips comme celui de Camping Gaz ne se trouve pas hors de la France, ou quasiment pas… J’ai banni la marque Jetboil pour mon réchaud. J’estime que je n’ai pas besoin de battre le record du monde pour faire bouillir de l’eau, je suis en voyage ! Et…je n’aime pas avoir l’impression qu’on me prend pour un idiot niveau tarif et marge… Voici donc une sélection de deux réchauds que j’ai apprécié sur plusieurs années d’essai.

Photo du réchaud et de sa popote pour voyager.

4.2 La popotte

Pour la popotte plusieurs matières existent. L’aluminium, pour lequel on sait aujourd’hui que chauffé à une certaine température ou avec les frottements, des particules peuvent se mélanger à la nourriture, et elles sont cancérigènes… Le titane, léger, cher, et parfois fragile. Ou le bon vieil inox, qui tient dans le temps, qui peut se mettre directement dans les braises. Et s’il noircit, qu’on peut nettoyer en frottant du sable dessus… Parfait pour moi ! J’ai choisi le set de cuisine Laken qui me suit depuis plusieurs années maintenant.

4.3 Les ustensiles et accessoires de cuisine

Pour compléter le kit cuisine voici quelques idées ci-dessous.

  • Cuillère à rallonge : pour récupérer le fond du sachet de nourriture lyophilisée…
  • Couverts : légers et solides de préférence.
  • Un couteau Opinel est indispensable.
  • Un barbecue pliable peut servir aussi.
  • Spatule en bois : de type appareil à raclette, elle est légère et permettra de racler ou de cuisiner.
  • Assiettes : ma popote Laken contient une sorte de poêle qui fait couvercle et assiette. A cela j’ai rajouté l’assiette et le bol de chez Sea To Summit qui sont pliables et ne prennent presque aucune place. Un must have !
  • Tasses / Gobelet : après différents tests, ce sont mes préférés. Oubliez les tasses en silicone pliables…ils gardent le goût et l’odeur de tout ce qu’ils contiennent…
  • Produit vaisselle : à stocker dans un petit contenant, enfermé dans un sac congélation étanche pour éviter les drames…
  • Eponge + micro fibre : pour faire la vaisselle et nettoyer.
  • Huile d’olive : stockée dans un spray de petite taille. Toujours pratique pour la cuisine et la cuisson.
Photo du kit popote à prendre en voyage.

Pensez à prendre de quoi transporter et stocker vos courses. De base partez aussi avec un minimum :

  • Eau : ayez tous les jours quelques litres avec vous, dans une bouteille en inox à remplir, et dans un camel bag.
  • Repas lyophilisés : cela peut être une bonne idée d’avoir quelques repas lyophilisés avec vous.
  • Fruits secs : dans un sac de congélation, j’aime bien avoir une bonne quantité de fruits secs (amandes, noix, noix de cajou, noisettes, baies de goji, raisins secs, abricots secs, banane séchée, mangue séchée, etc……..).
  • Barres de céréales : en cas de petit creux…

Voici encore la liste de quelques équipements bien utiles à prendre en road trip (voiture, moto, etc…), pour le camping et en bivouac :

  • Cafetière : Italienne ? Pourquoi pas, mais il existe bien mieux, et plus léger, pour un goût d’expresso ! Dans ma vidéo en haut de cette page, découvrez la Nanopresso, une petite merveille. Elle peut également être compatible avec les capsules Nespresso ! What else ?
Photo de la Nanopresso en action.
  • Sac isotherme pour bouteille : en cas de fortes températures pour avoir de l’eau fraiche.
  • Paille LifeStraw / Purificateur d’eau : dans certains pays c’est un indispensable ! Mais le kit SAWYER est excellent, mieux même car plus pratique et polyvalent !

5. Pour s’habiller : vêtements et chaussures


5.1 Organiser ses vêtements en road trip moto

Retenez bien quelque chose, qui veut voyager loin ménage sa monture. Que ce soit sur votre dos, ou dans votre véhicule, moins vous avez de poids et de choses à transporter, mieux ce sera. C’est la raison pour laquelle vous devez absolument voyager léger.

Je vous recommande donc de ne pas partir avec trop de jours de rechange avec vous. Que vous partiez quelques jours, ou une année, vous devriez emmener autant de choses dans vos bagages. Comment ? En faisant des lessives en cours de route ! Dites-vous bien que certains tourdumondistes ne prennent qu’un jeu de sous-vêtement de rechange avec eux, et font une micro lessive tous les jours. Alors, entre 3 et 5 jours pour nous tous en voyage, cela devrait suffire 🙂 .

Voici la liste des vêtements indispensables à emmener en voyage :

  • Les packing cubes : ces petites pochettes zippées sont pour moi indispensable ! Elles vont vous permettre d’organiser vos affaires, et de pouvoir compartimenter vos valises. Grâce à elles, vous n’aurez plus besoin de retourner tout votre sac, simplement pour attraper votre t-shirt de randonnée, qui est tout au fond… J’ai testé 2 modèles que je trouve très robuste. Le premier de chez Amazon Basics, et le second qui est plus diversifié.
Photo d'un packing cube pour organiser ses bagages.
  • Les sous-vêtements : comme je vous le disais, avoir entre 3 et 5 jours maximum de rechange sera suffisant. Nous verrons plus loin comment gérer les lavages. Je range mes sous-vêtements dans un packing cube dédié. Pensez en prendre qui sèchent rapidement. N’oubliez pas de prendre des chaussettes de randonnée également.
  • Les « hauts » : dans un autre packing cube, je range 2 chemises, 2 t-shirts, et une polaire. Ces vêtements sont bien roulés pour prendre le moins de place possible. C’est ici que vous allez pouvoir gagner du poids et de la place. On prend toujours trop de hauts… Pensez à rajouter un petit haut « technique », comme un de chez Ice Breaker en laine de mérinos. Il vous permettra d’avoir une couche chaude à même la peau, sans prendre trop de place.
Photo des hauts à prendre en voyage.
  • Les pantalons et bas : mon dernier packing cube de vêtement va recevoir un jean, un pantalon léger de randonnée et un short. En plus de cela je partirai avec un pantalon sur moi, ce qui suffira largement pour couvrir la majorité des besoins de voyage. Si vous êtes en moto, pensez à prendre 1 ou 2 « cyclistes longs » pour glisser sous le cuir…c’est tellement plus confortable !
Photo des pantalons à prendre pour un voyage.
  • Sacs étanches : dans ce sac je vais mettre une combinaison de pluie, et des gants de rechange, que je prendrai plus chauds que mes gants habituels.
  • Un sac de linge sale : je vous recommande un sac en tissu pour votre linge sale, afin de pouvoir le faire laver facilement. Il permettra de séparer les chaussettes sales des affaires propres 🙂 .

5.2 Quelles chaussures faut-il prendre ?

Savez-vous quelles sont les meilleures chaussures à prendre dans vos bagages en voyage ? J’ai longtemps cherché, et j’ai fini par trouver un modèle hyper intéressant !

J’ai commencé avec les chaussures légères de randonnée, qui vont très bien, mais côté « style » ce n’est pas génial. Je n’aime pas ressembler à un « randonneur en Quechua Décat » pendant mes voyages. Et lorsque l’on souhaite sortir le soir au restaurant, ce n’est pas le top.

J’ai pensé à des baskets un peu « habillées », ou à des chaussures genre Stan Smith, etc.., mais pour les randonnées ce n’est pas le plus adapté.

J’ai fini par tomber sur les Palladium auxquelles je n’avais jamais pensé ! Elles sont légères, passe partout, vont bien sur un jean, se lavent facilement, et sont solides. Pour la randonnée ? Aucun souci, que ce soit en Argentine au Fitz Roy, ou encore au Laos. Jamais une seule ampoule, une cheville bien maintenue. Bref, j’ai trouvé ma chaussure de voyage !

Photo des chaussures Palladium pour voyager.

Pensez également à ajouter des tongs simples, solides et pratiques !!!! Que ce soit pour la douche dans les auberges de jeunesse, ou pour s’aérer les pieds tout simplement.

Et pour ranger mes chaussures, sans salir tout mon sac et mes autres affaires, j’utilise un kit spécial de packing cubes à retrouver sur Amazon.

6. La trousse de toilette de voyage


J’ai longtemps cherché la trousse de toilette de voyage parfaite. J’ai besoin qu’elle soit petite, bien organisée, et de pouvoir l’accrocher de partout. Après plusieurs essais, et aussi plusieurs échecs avec des produits fragiles trouvés sur Amazon, j’ai trouvé la trousse de toilette parfaite chez Décathlon ! Si vous êtes loin de ce magasin, celle qui se rapproche le plus dans l’idée est la trousse de toilette Deuter.

Photo de la trousse de toilette parfaite pour voyager.

Voici le contenu de ma trousse de toilette de voyage :

  • Des petits ciseaux à bouts ronds (ils passent en cabine en avion !).
  • Une pince à épiler.
  • Des bouchons d’oreille (en cas de ronfleurs en dortoir !).
  • Des cotons tiges.
  • Un rasoir jetable (passe aussi en bagage cabine !).
  • Un rasoir type Philips One Blade.
  • Une brosse à dent (j’ai coupé qqs cm pour la rentrer dans ma trousse…).
  • Un dentifrice de voyage.
  • Deux parfums mis dans des mini-sprays à remplir à la maison (comme chez Sephora 🙂 )
  • Un déodorant en stick.
  • Du savon de Marseille dans un filet spécial è prendre la savonnerie du Fer à Cheval. Le savon de Marseille peut servir pour tout laver, et ne coulera jamais dans vos affaires !

Si vous utilisez des liquides, pour ne prendre aucun risque de fuite, et surtout pour être certain du passage en bagage cabine en avion, je vous recommande ces contenants en silicone, ils sont géniaux !

Ensuite, je la complète par une petite trousse avec quelques produits indispensables :

Photo des produits de toilette à prendre en road trip.

Pour tout ce qui est hygiène, quelques compléments :

  • Serviette de toilette en microfibres. Attention à prendre un modèle qui ne sent pas mauvais rapidement. Pour une rare fois, je ne vous recommande pas Décathlon…
  • Lingettes bébé.

7. Le « kit dodo »


En plus de ce que nous avons vu en début d’article, voici un complément. Je vous conseille de le mettre dans un sac étanche à part.

  • Coussin : nous ne sommes pas obligés de dormir avec une veste en boule en guise d’oreiller. Ni avec un bras sous la tête, dans une position inconfortable ! Surtout quand des kilomètres nous attendent le lendemain. Il existe de bons coussins de taille minuscule une fois rangés, et à la fois très léger. Les mêmes marques que pour les matelas se tire la bourre sur le marcher, et toujours à des tarifs élevés. Décathlon en a enfin sorti un à la hauteur de la concurrence, pour moins de 15€ ! Découvrez-le dans ma vidéo au début de cette page.
  • Drap en soie : afin de garder la chaleur de votre corps et pour palier des fois à un duvet pas assez chaud, le drap en soie est pour moi un incontournable. Surtout vu son très faible poids. Il permet aussi de dormir dans des auberges de jeunesse à la propreté parfois douteuse…
  • Pyjama chaud et SEC !: je prends toujours des vêtements type mérinos ou « stratermic » qui me serviront uniquement de « pyjama ». Ils doivent absolument être conservés au sec, dans un sac étanche par exemple. Cela permettra en cas de mauvais temps de toujours pouvoir dormir un sec une fois à l’abri dans la tente.
  • Masque de nuit : si vous prenez l’avion, et parfois dans certaines autres situations, il est bon d’avoir un masque pour les yeux avec soi.
Photo du kit dodo pour partir en road trip.

8. Trousse électronique


Aujourd’hui nous avons de plus en plus de petits objets électroniques, et d’accessoires qui vont avec. Pour éviter la panne, il faut donc veiller à avoir tout l’équipement nécessaire pour les utiliser en road trip. Voici la liste de ce que j’emporte toujours en voyage dans mon sac à dos, bien rangé dans ma pochette électronique :

Photo des accessoires électroniques à emporter en voyage.

Je rajoute un petit sac avec les choses plus volumineuses :

Photos de tous les accessoirs électroniques que je prends en voyage.

9. Matériel vidéo


En cours…

10. Les outils


Si vous partez pour un road trip en moto, il est important d’avoir un minimum d’outils avec soi. Je prépare actuellement un article et une vidéo sur le sujet !

11. Sac à dos journalier


Quand je pars en voyage, c’est avec un sac à dos, dont nous parlons juste après. En revanche, une fois sur place je souhaite au maximum être libre de mes mouvements, avec peu de poids sur moi. J’utilise donc un sac à dos d’environ 20 litres, pour ne prendre que le nécessaire de la journée. Le reste du temps, il est vide, rangé à plat dans mon sac principal. Pour l’organiser j’utilise régulièrement des sacs étanches.

Voici son contenu minimum chaque jour :

  • Une couverture de survie réutilisable.
  • Des lunettes de soleil.
  • Une casquette.
  • Un tour de cou (celui la est magique, que ce soit en moto, en ski, en voyage, en rando).
  • Mon avatar pour les photos.
  • Un « camel bag » avec 2 litres d’eau.
  • Une lampe frontale USB.
  • Des mouchoirs.
  • Un carnet.
  • Des stylos et un Sharpie.
  • Les doubles de mes documents d’identité, pensez à les scanner sur votre boite mail aussi !!
  • Un sac en tissu qu’on peut mettre en boule, pour les petites courses par exemple.
Photo du contenu de mon sac à dos journalier en voyage.

12. Quel sac à dos choisir ?


Un bon sac à dos est presque le principal équipement pour un road trip. Savez-vous quel est le meilleur sac à dos de voyage ? Après presque 10 années à chercher, à gâcher de l’argent et à faire des tests, j’ai trouvé 2 modèles PARFAITS.

Le Osprey Farpoint 40

Avec une allure générale très classe et sobre, le Osprey Farpoint 40 est le sac idéal pour voyager. Ni trop grand, ni trop petit. Bien chargé il a une belle contenance de 40 litres. Chargé modérément il passe en cabine sous le siège devant vous !

Côté qualité, c’est du Osprey. On voit immédiatement qu’il va durer dans le temps, ainsi que ses fermetures éclair. En tout cas, le nôtre a fait beaucoup de voyages et tiens toujours le coup. Même après plusieurs maltraitances dans les aéroports pour les chargements en soute.

Évidemment il s’ouvre à plat en entier, pour plus de simplicité au quotidien.

Le Kelty Redwing 44

Un style un peu plus axé « rando », tout en restant simple, je le trouve extrêmes bien conçu. Le Kelty Redwing 44 est disponible en plusieurs couleurs. Moi qui aime organiser mes affaires, je suis conquis ! Enfin des poches sur les côtés que l’on peut blinder même quand le sac est plein aussi !!! Vous pouvez même passer une perche ou un trépied entre cette poche et le corps du sac !

Il s’ouvre également à plat, à 90%. Il possède des poches bien faites. Kelty fait également des produits de grande qualité. Après le même nombre de voyages que le Osprey, il va tout aussi bien !

13. Le kit feu


Dans votre matériel de camping en voyage ou en road trip, il faut prévoir de quoi allumer un feu. Dans une petite pochette à fermeture éclair, je range tout ce qui peut permettre d’allumer un feu de camp ou de cuisine.

  • Briquet : la base…
  • Bougie chauffe plat : que ce soit pour éclairer, avoir une flamme un peu plus longtemps grâce à la cire, ou réchauffer une tente (ça marche !), j’en ai toujours une petite avec moi.
  • Coton : quelques bouts de coton pour faire partir un feu facilement.
  • Allumettes étanches : en complément du briquet.
  • Fire steel : pour envoyer des étincelles sur des brindilles et lancer un feu de camp.
Photo du kit feu à prendre en bivouac et road trip.

14. Le kit EDC : EveryDay Carry


Dans une pochette Solognac de chez Décathlon, je range toutes les petits équipements qui peuvent être utiles au quotidien en voyage.

  • Lampe puissante : une lumintop. Petite, pratique et puissante, ah, et peu chère ! Pensez aussi à mettre une lampe spéciale sur vos clés.
  • Couteau & Opinel : peuvent servir dans beaucoup de cas.
  • Para corde : pour fixer, tenir, attacher, la para corde est toujours utile. Très résistante et légère, une quantité suffisante se glisse facilement dans un sac.
  • Duct Tape : aussi connu en tant que Gorilla Tape, style tarlatane, ce scotch permettra de dépanner de nombreuses situations. On en enroule une quantité voulue autour d’une carte de fidélité par exemple. Cela évite d’avoir le gros rouleau…
  • Kit de couture : pour les petites réparations.
  • Boussole : dans certains voyages ça peut aider.
  • Sifflet de survie : en cas d’urgence…
  • Coupe ceinture de sécurité : en cas d’urgence aussi…
  • Mousquetons : pour fixer des choses à votre sac par exemple.
  • Pince multifonctions : une petite Leatherman Wave+ serait parfaite !!!
  • Riselans : comment se passer de ces attaches rapides hyper résistants ? Quelques riselans se glissent facilement n’importe où.
  • Gants de travail : des gants légers type gants de mécanicien pour se protéger les mais dans certaines situations. Bien pliés ils ne prennent pas de place. Pour bricoler un véhicule en voyage c’est très pratique !
  • Un mini mètre : parce qu’on aime bien prendre des mesures.
  • Micros tournevis : pour les petites réparations.
  • Stylo aimanté : s’il faut récupérer une vis tombée au mauvais endroit…
  • Sangles et tendeurs : à adapter à votre road trip.
  • Cadenas à code : toujours utilisé en voyage !
Photo du kit EDC quotidien à prendre en voyage.

15. La trousse de secours


Une petite trousse de premiers soins est à glisser dans son sac pour tout voyage. Il faut l’adapter selon votre formation et vos compétences dans le domaine médical ou du secourisme…

  • Trousse tout prête : des fois il faut faire simple…une trousse toute faite est souvent un bon début ! Décat en a aussi des bien complètes.
Photo de ma trousse de premiers secours pour voyage.

16. Jeux / Loisirs


Pour les moments tranquilles, pourquoi ne pas prévoir des jeux de cartes ? Un Uno ? Ou un bon Blanc Manger Coco…si vous êtes avec des amis proches. Des livres ou une Kindle selon votre voyage ?

17. Les papiers importants


N’oubliez pas de prendre les indispensables avec vous. Et je vous recommande de les ranger dans une pochette invisible qu’on met sous un t-shirt.

  • Carte bleue : si possible une de débit et une crédit. Vérifiez, c’est écrit dessus.
  • Passeport : sans quoi pas d’avion hors UE…
  • Carte d’identité : toujours utile.
  • Permis de conduire et permis international : pour les locations de véhicule.
  • Carte européenne de santé : à demander sur le site AMELI de la sécu.
  • Du liquide : pour faire du change en cas de soucis de retrait, le mieux est d’avoir des euros et surtout des dollars US surtout en Asie ou en Amérique latine…
  • Vos réservations : tous les docs utiles pour votre voyage.

Cet article a 6 commentaires

  1. deplaix

    Bonjour,
    Nous sommes Claire et Mathieu, passionnés de voyage et d’aventure. Nous sommes en train de planifier un roadtrip en van à travers l’Europe avec notre chat PoyPoy.
    Pour réaliser ce projet, nous avons besoin de sponsors pour nous aider à financer une partie des coûts. Nous pensons que cela pourrait être une opportunité mutuellement bénéfique. Nous sommes prêts à faire la promotion de votre marque sur notre van, sur nos réseaux sociaux (TikTok, Instagram) en échange de votre soutien financier.
    Nous sommes ouverts à discuter de toute autre forme de collaboration qui pourrait mieux répondre à vos besoins. En effet, partir en RoadTrip accompagné d’un animal de compagnie devient de plus en plus  » à la mode ». Votre produit va indéniablement attirer l’attention de nombreux voyageurs et fans de voyage.
    Merci d’avoir pris le temps de lire notre message. Nous sommes impatients de recevoir votre réponse.
    Cordialement,

  2. Jérémy

    Article très complet !

    La listes est exhaustive c’est top !

  3. Jean-Paul Accoyer

    Excellente vidéo et un article très complet. Merci ça donne une excellente base pour prévoir son propre équipement.

  4. Gilles Thuillier

    Bravo Greg, du pratique et du connu confiant dans ce que tu proposes, comme d’hab !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.