Tour de CORSE à MOTO en 1 semaine – Road trip sur l’île de Beauté

Guide complet de la Corse à moto

S’il n’y avait qu’un road trip à faire pour un motard français, je crois bien que ce serait le tour de Corse à moto. Pourquoi ? Car l’île de Beauté regorge de paysages sublimes et de routes à virages. C’est un bonheur de rouler ici, surtout hors saison. Je vous propose donc un aperçu de mon guide de voyage en Corse à moto,  que vous pouvez télécharger sur cette page. Il vous permettra de sillonner les plus belles routes de Corse, que ce soit par les côtes, ou par les plus beaux cols des montagnes de Corse.

 

 

1. Concept de mon tour de Corse à moto


Quand on part en road trip moto en Corse, on a envie d’en faire le tour complet. De profiter des paysages côtiers, des falaises, des vues sur la mer. Mais si on ne s’en tient qu’à cela, on s’apprête alors à rater des routes et des paysages à couper le souffle, dans les montagnes Corses. C’est pourquoi mon voyage à moto en Corse vous fera passer également par les terres. Ainsi, vous découvrirez les plus beaux cols, des lacs, et des routes inoubliables.

Ce tour de Corse incluant donc l’intérieur de l’île, se fait en 8 jours sur place. Cela permet de voir tous les immanquables, avec des journées raisonnables à moto. Vous aurez le temps de profiter des vues, des pauses photos, et de la cuisine Corse.

 

2. Le lac de l’Ospedale


Depuis Porto-Vecchio, en prenant la direction de Zonza vous passerez par le col de l’Ospedale. La route est superbe, tant au niveau des paysages que du plaisir à l’enrouler à moto. Au col, vous trouverez le lac de l’Ospedale. Il est tout simplement splendide, et prouve que pendant votre tour de Corse à moto il vous faut passer par l’intérieur aussi.

Moto au bord du lac de l'Ospedale en Corse

Je vous recommande de prendre un peu de temps ici. Au bord de la route, à l’ombre des sapins qui entourent le lac, vous trouverez facilement un endroit pour garer la moto. Il ne restera alors plus qu’à profiter du paysage qui s’offre à vous, là, assis sur une pierre, avec juste le bruit du clapotement de l’eau. Ne vous endormez pas tout de suite pour autant, car quelques centaines de virages plus loin, une pépite de la Corse vous attend. Vous êtes prêts ?

 

3. Les aiguilles de Bavella


Après le joli village de Zonza, perché à 762m d’altitude, il vous reste encore à grimper pour atteindre le col de Bavella. Avec ses 1217m d’altitude, il fait partie des 4 grands cols de Corse, il est tout simplement immanquable. Mais…la raison pour laquelle il est si connu, c’est pour les paysages uniques qui l’entourent, j’ai nommé : les aiguilles de Bavella. Impossible de manquer ces pics déchiquetés, qui font presque penser à des mini Dolomites.

Moto devant les aiguilles de Bavella de Corse.

Pendant votre road trip en Corse à moto, en suivant mon guide complet à télécharger sur cette page, vous ferez ici une petite pause dans le bar restaurant du col. Il est idéalement situé pour profiter des décors si typiques de la Corse.

Le plaisir ne s’arrêtera pas ici, car une fois au sommet…il faudra redescendre. Et l’autre versant et tout aussi splendide que celui de la montée. Cette route est également un plaisir à faire à moto. Lorsque vous rejoindrez la Solenzara, qui est un petit fleuve, frontière naturelle ici entre la Corse du Sud et la Haute-Corse, vous profiterez de nouveaux paysages tout aussi beaux !

 

4. Les Calanques de Piana à moto


Certainement un des endroits les plus connus et visités en Corse : les calanques de Piana. Pendant un road trip moto en Corse, comment en profiter au maximum ? Je vous ai préparé un circuit dans mon guide, qui offre les plus beaux panoramas.

Golfe de Porto en Corse.

Je vous recommande vivement d’y aller hors saison, car en juillet et en aout, ces petites routes ultra fréquentées peuvent vite devenir une horreur…

Avant d’arriver au-dessus des falaises des calanques, il y aura déjà des paysages magnifiques. Comme le col de Palmarella, superbe à grimper à moto en plus !

Vue sur la mer depuis le col de Palmarella à moto.

Le golfe de Girolata, puis le  golfe de Porto vont aussi amener de belles vues.

Golfe de Porto en Corse.

Une fois à Porto, pourquoi ne pas aller garer la moto sur la grande esplanade en bas des escaliers, et manger sur la terrasse du restaurant qui vous inspire le plus ? Une chose est sûre…vous ne serez pas seul !!! Beaucoup de restos ici sont plutôt tournés sur la déco et l’ambiance que sur la qualité… Après un bon repas, vous repartirez en direction de Piana, et c’est là que le plus beau spectacle va se trouver ! Pour moi, c’est un de mes meilleurs souvenirs de mon tour de Corse à moto.

Photo des calanques de Piana à moto en Corse.

Le plaisir continuera jusqu’à un peu plus loin que Cargèse. Ensuite, je vous ferai repartir dans les montagnes, pour découvrir une Corse secrète, sauvage, presque oubliée. Je vous en parle plus bas.

Route en Corse vers Cargèse.

 

5. Tour du Cap Corse à moto


Le cap Corse est à l’extrémité nord de l’île, c’est long d’en faire le tour, c’est dangereux avec le trafic et les falaises, alors…faut-il vraiment y aller ? Mais bien sur !!! Pour moi faire la Corse à moto sans aller faire le tour du cap ce serait vraiment dommage. La partie Est n’a pas été ma préférée. Déjà parce que traverser Bastia à moto c’est juste l’horreur. Ensuite parce qu’au début il y a beaucoup de villes à la suite, c’est difficile de profiter. Mais après…c’est du pur bonheur !!!

Photo du cap Corse à moto.

Tout au nord, j’ai décidé de forcer un peu Google Maps pour aller voir la pointe ultime de la Corse. J’ai tout de suite trouvé des micros routes, mais j’ai pu découvrir des paysages côtiers superbes, avec vue sur l’île de Giraglia.

Photo d'une moto au nord du cap Corse.
Belle vue sur l’île de Giraglia.

Ensuite on attaque la partie ouest du cap Corse, un vrai défilé de cartes postales ! Pas une seule ligne droite, ça tourne toujours, la route est propre, un régale à moto. Il faudra prévoir beaucoup de temps pour les pauses photos.

 

6. Les falaises de Bonifacio


Vous allez me trouver dur mais…pour un voyage à moto en Corse, je ne recommanderais pas spécialement d’aller DANS Bonifacio. Pourquoi ? En pleine saison la circulation y est horrible, se garer…n’en parlons pas, même avec une moto. Qu’est-ce qu’il y a de plus beau à voir à Bonifacio ? Ses falaises et sa vieille ville accrochée dessus ! Sur la Tour Eiffel on ne voit pas la Tour Eiffel 🙂 Et bien pour Bonifacio il est en de même. Alors, je vous ai trouvé un point de vue hallucinant juste à l’extérieur de la ville.

Vue drone des falaises de Bonifacio.

Bien entendu si vous avez un peu de temps, et surtout si c’est hors saison, allez découvrir la haute ville. Pour cela, je vous conseille vivement le parking moto vers le bout de la presqu’île, après la mairie. Vous pourrez faire un déjeuner en terrasse au bord des falaises, dans un bon restaurant, avant de repartir explorer la Corse à moto.

 

7. Le désert des Agriates et Saint-Florent


Pour rejoindre Saint-Florent, au pied du cap Corse, il faut traverser une zone sauvage, entre crêtes rocheuses et maquis : le désert des Agriates. D’un point de vue motard, comment vous le décrire ? Disons que si la route était fermée avec des vibreurs sur les bords, ça ne m’aurait pas étonné ! On se calme, c’est une route ouverte, alors on va profiter à 100% mais en sécurité 🙂 Ici vous ne verrez donc que des virages par milliers, traversant des décors à couper le souffle.

Photo du désert des Agriates en Corse.

Je devais rejoindre des amis pour le repas du midi à Saint-Florent, au restaurant de l’Europe, et j’étais évidemment en retard…

Impossible de ne pas faire de nombreuses pauses pour prendre des photos ou des prises de vues au drone.

Et en arrivant au-dessus de Saint-Florent, qu’on aperçoit de loin, c’est une nouvelle claque visuelle avec toute la baie devant nous. Mon guide vous fera faire le désert des Agriates dans un sens, puis dans l’autre, et vous ne le regretterez pas !

 

8. Les gorges de la Restonica à moto


Vous allez certainement transiter par Corte lors de votre voyage à moto en Corse. Je vous recommande donc vivement d’aller faire les gorges de la Restonica. Au-delà du fait qu’elles sont absolument sublimes, il y a plusieurs choses à savoir.

La route est très fine, et comme toujours en Corse, elle tourne énormément. Parfois il sera même difficile de se croiser à deux grosses motos. Soyez donc extrêmement prudents, surtout si vous venez en juillet / aout. Roulez pour profiter des paysages, et vous imprégner de ces décors sauvages, dignes parfois d’un Jurassic Park.

 

Gorges de la Restonica en Corse

Une fois que vous arriverez au bout des gorges, mais vraiment tout au bout, vous trouverez un parking moto, devant une cabane/restaurant. Il est possible de manger ici, c’est même une bonne idée ! Ensuite, si vous avez l’équipement et que le cœur vous en dit, une randonnée de 3 bonnes heures pourra vous emmener à plus de 1700m pour voir les lacs  de Melu et de Capitello.C’est physique, ça grimpe fort, mais c’est beau !!!

Ensuite il faudra revenir en arrière en direction de Corte. Mais parcourir de nouveau les gorges de la Restonica à moto, c’est vraiment plaisant. Si je retourne faire un road trip en Corse, je crois que rien que pour le plaisir je referai les gorges.

 

9. Gorges de l’Asco


D’autres gorges dont on parle moins sont à faire en faisant la Corse à moto : les gorges de l’Asco. Elles sont quasiment parallèles à la Restonica, mais plus au nord, juste de l’autre côté du Monte Cinto. Ce dernier est le plus haut sommet de Corse et culmine à 2 706 m. Et j’ai particulièrement aimé rouler ici de bon matin.

Entre gorges, canyon, puis forêt, pour finalement déboucher dans une station de ski, on en prend plein les yeux. Là haut vous pourrez d’ailleurs prendre un café avec vue.

J’ai même croisé quelques vaches, tranquillement installées en plein milieu de la route. J’adore !

Gorges de l'Asco en Corse.

Là aussi, c’est un aller-retour, mais sans regret pour ma part, c’est à voir !

 

10. Les plus beaux cols de la Corse à moto


Pour ce paragraphe, j’aurais presque pu dire que je vous gardais le meilleur pour la fin… La Corse est une île, alors on parle de la mer, des côtes, ou encore de ses plages. Mais c’est une île qui a aussi des montagnes impressionnantes. Et personnellement, c’est perdu dans les reliefs sauvages que j’ai la plupart de mes meilleurs souvenirs. Surtout en road trip moto où l’on cherche le plaisir d’enrouler les virages.

Au Col de Saint-Eustache / Col de Tana, j’ai par exemple pris beaucoup de plaisir avec la route, mais aussi avec les paysages. J’ai trouvé une petite section de piste « off-road », qui m’a donné accès à des décors superbes.

Photo du col de Saint Eustache en Corse.

Les cols de l’Ospedale et de Bavella, dont nous avons parlé au-dessus, sont évidemment des incontournables sur un itinéraire pour faire la Corse à moto.

Celui qui m’a certainement le plus marqué, est le col de Sorba, que vous retrouverez dans les 2 sens dans mon guide à télécharger. Je crois même que c’est un des plus beaux cols que j’ai fait à moto. Il est varié, changeant, haut, beau, bref, c’est une pépite de la Corse !

Col de Sorba en Corse.

J’ai aussi découvert le col de Sévi, que j’ai pu intégrer à ma trace GPS pour faire la Corse à moto. Après avoir pris une route oubliée du monde, j’ai atterri ici entre les sangliers, superbe souvenir !

Photo d'une moto au col de Sévi en Corse.

Il y a beaucoup d’autres cols que vous retrouverez dans ma trace GPS. Certains sont moins connus mais tellement beaux et spectaculaires.

Défilé de l'Inzeca en Corse à moto

 

11. Où dormir en Corse ?


Voici quelques unes de mes adresses préférées pendant un tour de Corse à moto :

  • Gîte du Chalet Pietri : situé à Olivese, avec une vue splendide entre montagne et mer au loin, ce lieu est une pépite ! Dans une ancienne bâtisse splendide, vous serez accueillis par Sandra et Mathieu qui sont de bons conseils. Il y a de quoi garer les motos tranquillement. Côté cuisine, accrochez-vous, c’est un régal !!!! Et vu que le lieu est assez central pour explorer le sud, ça semble être un beau camp de base…!!!
  • Casa Del Torrente : deuxième pépite, pour explorer le nord ouest cette fois-ci. Accrochez-vous : chalets entièrement aménagés, proche d’une rivière, avec superbe piscine chauffée, 2 jacuzzi, espace détente couvert avec canapés, TV, billard, babyfoot, fauteuils massants, j’arrête là ? Et le tout à 2 pas des calanques de Piana !!
  • MULINU BIANCU : excellente adresse pour faire le nord et le cap Corse. Dans une vieille propriété de 1910 super bien équipée, vous pourrez rayonner dans les alentours. Petit déjeuner exceptionnel. Les alentours sont vraiment beaux ! Repas du soir excellent !!!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :