• Dernière modification de la publication :21 février 2024
  • Post category:Tests de produits
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
Test du matériel moto Lone Rider

Si vous pratiquez la moto en road trip ou même en tout-terrain, vous avez déjà entendu parler de l’équipement moto Lone Rider. Après quelques années de test, je peux vous faire un retour complet sur ce matériel. Allant de la tente, jusqu’à la bagagerie complète, en passant par des accessoires et protections pour votre moto, il y a de plus en plus de produits dans leur gamme. Faisons un tour d’horizon de mon matériel Lone Rider préféré.

SOMMAIRE

  1. Historique de Lone Rider
  2. Les Motobags Lone Rider : valises latérales
  3. Minibags : les sacs de crash bars Lone Rider
  4. Sac de selle Overlander Lone Rider
  5. MotoTent Lone Rider : la tente confort
  6. ADV tent : tente du baroudeur

1. Historique de Lone Rider


Sous son nom anglais, la marque d’équipement moto « Lone Rider » est en fait créée par un français. Pendant 10 ans, Fred a parcouru le monde à moto, à travers plus de 80 pays. A force d’uiliser des éqiupements pas toujours adaptées, il a fini par décider de développer les siens !

« J’ai fondé Lone Rider avec l’objectif de construire des équipements de la plus haute qualité pour les motards d’aventure, sans faire de compromis entre le design et la fonctionnalité. »

https://www.lonerider-motorcycle.fr/pages/about-us

C’est comme ça qu’est née Lone Rider en 2011. Aujourd’hui, l’équipe est internationale (France + Suisse + Nouvelle-Zélande + États-Unis). Ils fabriquent et expédient depuis leurs entrepôts partout dans le monde.

La marque a démarré en produisant des bagages pour la moto, puis des protections simples pour les BMW. Aujourd’hui, elle sait faire des reposes pieds pour le off-road, des top case rigides, et des crash bars pourraient bien voir le jour…

Si vous cherchez des conseils pour voyager à moto, ils tiennent aussi à jour un blog intéressant : https://www.lonerider-motorcycle.fr/blogs/loneriderblog

2. Motobags Lone Rider : valises latérales


Photo des MotoBags de Lone Rider sur une Ténéré 700.

CONCEPT

Certainement l’équipement Lone Rider le plus intéressant et important : les MotoBags. Ce sont des valises latérales pour moto qui ont la particularité d’être semi rigides. L’intérêt étant de ne pas se briser les chevilles en cas de chute avec un pied resté coincé. Ce qui peu vite arriver au fin fond du monde sur une piste avec une moto chargée. L’avantage est aussi que la valise de la moto ne cassera pas et ne se déformera pas. Alors qu’une rigide en aluminium tôt ou tard, risque de se casser et de perdre son étanchéité. Par rapport à une valise souple, la bagagerie Lone Rider garde sa forme, ce qui facilite le chargement et les manipulations.

Photo des Motobags de Lone Rider sur une chute.

INSTALLATION

Beaucoup de gens pensent, à tord, que ces sacoches latérales ne vont que sur des BMW. En réalité, il suffit d’avoir des supports de valises latérales, qui soient tubulaires, et le tour est joué !

Je vous ai fait une vidéo d’installation, les images parlant plus facilement qu’un long texte.

CONCEPTION

Les MotoBags sont principalement constituées d’Hypalon. C’est un matériau souple mais extrêmement résistant. L’intérieur contient des plaques souples en plastique, permettant de leur donner leur forme.

Sur les faces : arrière / supérieure / avant, les sacoches Lone Rider possèdent l’ancien système militaire de fixation : M.O.L.L.E. De nombreuses possibilités s’ouvrent alors, pour rajouter d’autres sacs plus petits, ou simplement un porte gourde.

Photo du système MOLLE des sacoches Lone Rider.
On peut voir qu’après 2 ans d’utilisation, leur état est impeccable à part des traces.

Les coins sont protégés par des renforts changeables, en cas de pratique intense en tout terrain.

Photo des sacoches Motobags de Lone Rider en off-road.
Mes valises Lone Rider après une belle sortie boueuse en Haute-Loire…et…des chutes !

CARACTÉRISTIQUES

Les dimensions des MotoBags sont de 40cm de haut, sur 44cm de large. La profondeur quant à elle va dépendre du volume que vous choisissez. En effet, il existe deux modèles : le 31 litres (20cm de profondeur), et le 38 litres (24cm de profondeur). Ces deux modèles vous permettent de garder une moto parfaitement symétrique si vous le souhaitez, en gérant le déport imposé par le pot d’échappement. Le poids des sacoches Lone Rider est d’environ 6.5kg, comprenant le système de fixation rapide ET les sacs rouges à l’intérieur.

Caractéristiques des sacoches Motobags de Lone Rider.
Source : site de Lone Rider. 1. Conception semi-rigide. 2. Panneaux M.O.L.L.E.. 3. Coins protégés. 4. Plaque de velcro. 5. Fermeture à glissière. 6. Poignées résistantes. 7. Système de libération rapide. 8. Sangles de fermeture résistantes. 9. Dispositif de verrouillage.

Les Motobags Lone Rider sont bien entendu étanches. En effet, il n’y a pas de système de fermeture à fermeture éclair ou de joint, qui peuvent présenter des faiblesses avec le temps. Ici, un système par enroulement comme on peut retrouver dans les sports nautiques est utilisé. J’ai pu tester ça à plusieurs reprises, notamment en Irlande… je confirme : c’est étanche ! Pour les plus prudents, sachez qu’un sac souple interne est fourni, lui aussi étanche. Il facilite le transport des affaires si on ne veut pas tout retirer…

Un système de fixation rapide, permet d’installer ou de retirer les Motobags Lone Rider en un clin d’œil ! Grâce au verrouillage avec une clé, vos valises seront en sécurité. Pour ce qui est de simplement se les faire ouvrir, un système en métal rigide permet de passer un cadenas, d’ailleurs fourni avec les sacoches. Bien entendu, vous le savez, celui qui veut vraiment voler et ouvrir n’importe quel type de valise, saura toujours le faire…

ACCESSOIRES FOURNIS

Chaque valise est livrée avec :

  • Les clés et outils pour l’installer.
  • Le sac interne étanche.
  • La plaque en plastique souple donnant la forme à la valise.
  • Le système d’attache rapide.
  • Un cadenas à 4 chiffres.
  • Des goodies.

MON AVIS APRÈS DEUX ANS

Je trouve que les MotoBags de Lone Rider sont vraiment très pratiques à l’utilisation. Même sur de longs voyages. Les mettre ou les retirer de la moto ne prends qu’une seconde. La fermeture se manipule facilement et permet une vraie étanchéité.

J’aime le fait qu’on puisse les charger facilement par le dessus, et leur forme, certes basique et peu esthétique, permet pourtant de pouvoir les remplir efficacement. Petit plus, on peut les « surcharger » pour un besoin occasionnel par exemple ! Même si on ne parvient pas à former la boucle en métal, les sangles maintiendront les motobags bien fermées !

Côté robustesse, la question ne se pose qu’en cas de off-road et…de chutes. Car pour une utilisation en road trip classique, leur conception les rend naturellement de très bonne qualité. En tout-terrain, j’ai malheureusement de nombreuses chutes à mon actif… Et force est de constater qu’elle résistent !

Photo des sacoches motobags de Lone Rider en tout terrain.

Il y a beaucoup de types de bagages moto que j’ai eu l’occasion de tester, et honnêtement, les MotoBags sont mes préférées. Et…je dois avouer que c’est le cas d’une bonne partie de l’équipement moto Lone Rider.

3. Minibags : les sac crash bars Lone Rider


CONCEPT

Les MiniBags de Lone Rider sont prévus pour être des sacs additionnels, avec de très nombreuses possibilités de fixation sur votre moto. Même si on les retrouve principalement à l’avant sur des crash bars, ou en supplément sur les MotoBags, ils peuvent aussi servir seuls si vous ne partez qu’à la journée (garde boue avant cross, etc…).

Photo de face d'un sac MiniBag de Lone Rider.
Source : site de Lone Rider.

INSTALLATION

Leur système principal de sangles permet de les installer pratiquement n’importe où. Les MiniBags disposent aussi du système MOLLE, afin de les rajouter de manière fiable et solide sur les MotoBags, par exemple.

Photo des Minibags Lone Rider en supplément sur les sacoches principales.

CONCEPTION

Le corps est fabriqué en Hypalon, un matériau souple mais très résistant.

CARACTÉRISTIQUES

Le volume est de 6 litres, pour un poids de 300 grammes. Les dimensions sont de 28cm de haut, par 18 de large sur 10 de profondeur.

MON AVIS

J’ai commencé à utiliser des MiniBags Lone Rider pour remplacer des sacs équivalents de marque Motea, qui ont cédé à la première pose de la moto à l’arrêt… Mes nouveaux sacs étaient sur les crash bar, ce qui les expose beaucoup en cas de chute, surtout en off-road. Dedans, il y a des choses relativement lourdes : trousse à outils, chambres à air de rechange, maillet, etc… Malgré tous ces éléments, ils tiennent le coup ! Sur l’ancienne version, j’avais quand même réussi a abimer une fixation, le SAV m’a fait le remplacement. Aujourd’hui avec la nouvelle version que vous trouvez sur le site de Lone Rider, ce souci n’est plus d’actualité. Et j’ai pu le tester à plusieurs reprises avec des chutes qu’on voit par exemple dans ma vidéo aux Trail Adventure Days.

Au final, je suis très satisfait de mes MiniBags Lone Rider, et j’en ai même rajouté à l’arrière des MotoBags. Cela me permet de charger des choses légères qui ne seront pas exposées en cas de chute sur le côté. Ces petits sacs de 6L font clairement partie des incontournables du matériel Lone Rider.

4. Sac de selle Overlander Lone Rider


Il me faut un sac à l’arrière de la moto, de préférence sur la selle, pour prendre mon matériel de camping. Avant, j’utilisais un sac souple étanche de 60L de chez Givi. Mais il n’était pas pratique, trop grand, et plein d’air… Pour le remplacer, je suis parti sur le modèle Overlander 48 litres de Lone Rider.

Il me permet de ranger ma grande tente dont je vous parle juste après, ainsi que mon lit de camp, des outils, et d’autres choses de ma check-list.

Photo des sacs Overlander de Lone Rider.
Source : site de Lone Rider.

Ce sac, également semi souple, est bourré de fonctions et de détails qui le rendent unique. Évidemment il est étanche, et résistant puisqu’il est composé d’Hypalon comme le reste de la gamme. Il possède une valve, permettant de vider l’air et d’avoir un sac le plus petit et comprimé possible. Des poignées permettent de le transporter, mais pas seulement…il possède des bretelles confortables pour le prendre sur le dos !

Une barre de fermeture en métal permet de le sécuriser sur votre moto, par exemple avec un câble Steel Core. Et pour le fixer, de nombreuses sangles et clips sont fournis avec l’Overlander Lone Rider.

A l’intérieur, une plaque souple en plastique permet de lui donner sa forme. Elle contient des poches cousues et des filets pour organiser les petites choses.

Sur le dessus, on retrouve un rabat pratique, équipé du système MOLLE, et permettant de coincer rapidement un blouson par exemple. Sa pochette étanche pourra accueillir une carte ou une tablette.

Je valide aussi ce produit sans hésiter, pour son côté pratique, innovant, étanche, et robuste.

Dimensions de la version 48L : 55cm de large, sur 28cm de haut et 32cm de profondeur. Poids total : 3.2kg.

5. MotoTent Lone Rider : la tente confort


Après avoir testé 4 tentes totalement différentes, ma préférée est de loin la MotoTent Lone Rider, je vous explique pourquoi…

CONCEPT

Après un road trip de 17.000km pour rentrer de Pékin jusqu’en France, la fondateur de Lone Rider a ressenti le besoin de créer LA tente qui lui convient. Le cahier des charges est simple : elle doit être spacieuse mais compacte, robuste, on doit pouvoir tenir debout, se protéger de la pluie et cacher la moto au besoin…

Ainsi est née la MotoTent, et croyez moi, l’essayer…c’est l’adopter !

Photo d'une moto dans la MotoTent de Lone Rider

CONCEPTION

La tente se présente en une seule pièce. L’intérieur est déjà fixé à la toile extérieure. Ce qui simplifie le montage.

La toile du dessus est très légère. Sa conception en 210T Polyester lui permet d’être imperméable (10 000mm), ainsi que résistante aux UV, et surtout, aux déchirements. Elle est également traitée « retardateur de feu CPAI84 ».

La toile du sol présente les mêmes caractéristiques mais avec une conception en 190T Nylon.

Pour la partie chambre, c’est un matériau respirant qui est choisi. Les arceaux, et les piquets, sont en Aluminium aéronautique 7001-T6.

Les manchons permettant de faire coulisser les arceaux sont fermés d’un côté avec une pièce de cuir, permettant ainsi de monter la MotoTent seul.

CARACTÉRISTIQUES

Repliée dans son sac, la largeur officielle est de 60cm. Cependant j’arrive sans difficulté à la ranger dans l’Overlander 48L qui est donné pour 55cm de largeur… Le diamètre du sac de compression est de 20cm. Je l’ai pesée à 5.9kg tout compris.

Une fois montée, la MotoTent Lone Rider fait au sol, hors tout, 4,15m x 2,40m. La hauteur hors tout est de 2m. Avec une toile bien tendue, en pratique on sera à l’intérieur au point le plus haut entre 1m80 et 1m90. On tient donc largement debout !

Dimensions de la tente MotoTent de Lone Rider.

La tente est composée d’une partie dite « garage » pouvant accueillir une grande moto avec ses valises, et une chambre de 1,40m de largeur, et d’une longueur allant de 2m à 2,20m, suivant la courbe de la forme de la tente.

4 ouvertures en tout, permettent d’avoir plusieurs configurations et de s’adapter à tous les terrains.

La chambre possède deux portes principales, toujours pour s’adapter, et une troisième petite pour sortir au besoin directement. Il est possible de n’ouvrir que la partie fermante pour garder la moustiquaire. Deux poches intérieures et deux poches extérieures, de type filet, permettent d’organiser les petites affaires. Des filets sont aussi disposés aux coins de la MotoTent.

MONTAGE DE LA MOTOTENT LONE RIDER

Le montage de la tente n’est pas difficile. Il suffit de la disposer au sol correctement, puis de passer les 3 arceaux dans les manchons. En respectant les couleurs des arceaux et des manchons. Enfin, il faut bloquer le côté chambre avec deux piquets, afin de pouvoir « étirer » et déployer la tente au maximum. Pour finaliser, il faut fixer deux piquets du côté encore libre.

Photo du montage de la tente MotoTent Lone Rider.

Les cordes de la tente permettront de la tendre correctement avec d’autres piquets fournis.

Après deux ou trois essais on devient plus rapide, et je peux la monter ou la démonter en environ 7 minutes, tout compris.

MON AVIS

Après deux ans d’utilisation, ma MotoTent Lone Rider n’a aucun souci et me correspond parfaitement ! Je l’apprécie pour son côté spacieux, j’ai beaucoup de place, même à deux elle est très pratique. Bien évidemment j’adore pouvoir tenir debout, même dans la chambre en baissant à peine la tête. Cela permet de s’habiller debout… quel LUXE !!!

Photo de quelqu'un debout dans la tente Lone Rider.

J’aime aussi le fait de pouvoir rentrer ma moto, que ce soit pour qu’elle ne soit pas visible, ou tout simplement en cas de pluie. En effet ça permet de décharger au sec, avec des affaires qui ne se mouillent pas, et pareil au chargement le lendemain.

C’est dans les moments « compliqués » ou disons, moins agréables, qu’on ressent immédiatement l’intérêt de la MotoTent Lone Rider, et qu’on l’adope définitivement !

Photo de la tente Lone Rider MotoTent dans la neige.
Souvenir de mon premier test de la tente Lone Rider « MotoTent ».

6. ADV Tent Lone Rider : la tente du baroudeur


J’ai eu l’occasion de tester une tente Lone Rider plus petite : la « ADV Tent« , qui ressemble plus à ce que l’on a l’habitude de voir. Si vous avez lu le paragraphe précédent, vous avez compris que ce n’est pas celle que j’utilise le plus. Toutefois, je l’appelle la tente du baroudeur. Elle est tout aussi robuste que sa grande sœur, et elle présente des caractéristiques différentes.

Photo de la ADV Tent de Lone Rider
Source : site de Lone Rider

Tout d’abord, elle est plus légère, elle pèse 3,5kg, ce qui fait 2,5kg de moins que la MotoTent. Côté dimensions une fois repliée, elle fait 42cm de long par 14cm de « diamètre ». Elle sera également moins voyante, car une fois montée, sa hauteur maximum sera de 100cm. Ce qui veut aussi dire que l’on n’aura pas le luxe de s’habiller debout comme dans l’autre.

Dimensions de la ADV Tent Lone Rider
Source : site de Lone Rider

Pour moi la philosophie de ces deux tentes est différente. Et c’est ça qui est bien pensé par Lone Rider : il y en a pour tous !

Sur la ADV Tent vous aurez deux espaces pour mettre vos affaires, ils sont à l’abri des intempéries, pour gardez votre équipement au sec. Au niveau de la conception, des matériaux et de la robustesse, elle est bien entendu sur le même schéma que la MotoTent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.