Comment payer en voyage à l’étranger ?

Payer en devise.

 

Bienvenue dans ce nouvel article dans lequel vous allez apprendre comment ça se passe pour payer en voyage :

  1. Payer pendant ses vacances en zone euro.
  2. Payer en voyage hors de la zone euro.
  3. Les taux de change, comment ça marche ?
  4. Retirer de l’argent dans un distributeur en voyage à l’étranger.
  5. Comment ne pas se faire voler son argent en voyage ?

 

Ce sujet peut intriguer les apprentis voyageurs qui se demandent tout simplement : « Comment est-ce que je fais pour payer en voyage ? Comment est-ce que ça va se passer si je ne peux pas payer en euros ? Comment vais-je payer pour manger, pour les transports, pour les activités, etc. … ? ».

 

Payer en voyage dans la « zone euro »

Comme à la maison ?

Dans un premier temps regardons comment ça fonctionne si vous êtes dans la zone euro. Dans ce cas-là, il y a de très grandes chances pour que votre banque ne vous prenne pas de frais, et que vous puissiez payer ou retirer de l’argent dans un distributeur de la même façon qu’en France. Le mieux étant tout de même de se renseigner avant de partir, auprès de sa banque, pour vérifier les éventuels frais et ainsi optimiser le nombre de retraits. Mais à priori les seules choses qui devraient différer sont les plafonds de paiement et de retrait.

 

La CB va chauffer !

Lors d’un voyage, sachez que vous allez devoir utiliser un moyen de paiement plus souvent qu’en temps normal en France. En effet vous allez vadrouiller toute la journée et vous allez forcément devoir acheter à manger, payer des transports ou des visites. Comme en France, tous les endroits n’acceptent pas la carte bleue, il faudra donc prévoir du liquide. Je vous expliquerai juste après ce qui est courant de faire pour la gestion de liquide sur soi pendant un voyage.

En zone euro, vous pourrez vous permettre de faire des retraits d’argent plus réguliers, afin d’éviter d’avoir beaucoup d’argent sur vous. Mais il faudra tout de même bien gérer, car si vous partez vous perdre dans un endroit où il n’y a pas beaucoup de vie, il sera difficile de trouver un distributeur, et pour peu que le seul existant soit vide ou en panne, il vaut mieux prévoir une quantité d’argent suffisante sur soi.

Voyons maintenant ce qu’il convient de faire si vous êtes hors zone euro.

 

Payer en voyage hors de la « zone euro »

Les frais…aïe aïe aïe…

La première chose à faire est de se renseigner auprès de sa banque pour connaître les frais qui sont appliqués en dehors de la zone euro pour les paiements et les retraits en devise.

Beaucoup de banques appliquent un montant de frais fixe pour chaque retrait ou chaque paiement, et en plus, un pourcentage de la somme payée ou retirée. Mais cela dépend des banques. J’ai par exemple remarqué que les banques en ligne ont généralement les meilleurs tarifs pour les paiements à l’étranger en devise. A priori ils n’appliquent plus de frais fixe, mais simplement un pourcentage par paiement ou par retrait, qui tourne autour de 2 % à l’heure actuelle.

 

La solution de l’option internationale temporaire

Si vous n’avez qu’une seule banque et qu’elle n’applique pas des tarifs intéressants pour les paiements en devise à l’étranger, essayez de voir avec votre conseiller si la banque possède une option internationale. Cela arrive souvent et dans ce cas-là, vérifiez également que vous pouvez utiliser cette option seulement sur un mois, et que vous n’êtes pas obligé de souscrire pour un an. Si cela est possible, et c’est quelque chose que j’ai déjà vu dans certaines banques, alors vous pourriez par exemple avoir une option autour de 10 € qui va annuler absolument tous les frais à l’étranger. À la vitesse à laquelle vont les frais, je vous assure que cela peut vite être intéressant.

 

 

Règles à appliquer dans tous les cas pour payer en voyage

Vous allez essayer de réduire au maximum le nombre de paiements et le nombre de retraits. Il est possible de faire très peu de paiements par carte bleue, voire pas du tout, puisque vous pouvez payer en liquide de partout.

Il va falloir jongler entre le dilemme de faire beaucoup de retraits, et d’avoir des frais plus importants si vous avez des frais fixes puisque si vous n’avez qu’un pourcentage appliqué cela reviendra au même, et le fait d’avoir une grosse somme de liquide sur soi, avec les risques que cela peut présenter. Sachez toutefois que le risque est modéré puisque vous êtes des apprentis voyageurs il y a peu de chances que vous partiez tout de suite dans un pays qui craint. Jusqu’à présent je n’ai pas vu plus de risques dans les pays où j’ai pu voyager qu’en France.

 

 

Le taux de change

L’outil à utiliser avant de partir

Lorsque vous partez dans un pays où vous allez devoir payer en devise, c’est-à-dire dans la monnaie locale et non en euros. Je vous conseille alors fortement de vérifier le cours du taux de change avant de partir. Vous trouverez tout ça sur internet en tapant tout simplement dans Google quelque chose du type « taux de change euros dollars ». Vous tomberez directement sur des sites qui suivent l’évolution des taux de change, comme l’outil monétaire XE que j’utilise pour chaque voyage. Cela vous permettra de voir quel est le taux moyen depuis ces derniers mois par exemple.

 

Avoir une idée du taux…

De cette manière, une fois que vous serez sur place vous pourrez ainsi vous représenter plus facilement les dépenses que vous faites et avoir une meilleure idée en permanence de votre budget. Ce qui me semble faire partie des choses importantes. Si jamais vous aviez quelques euros sur vous et que vous aviez besoin de les échanger, ou bien si en fin de voyage, il vous reste de la monnaie locale, que vous ne voulez pas ramener que vous voulez convertir en euros, cela vous permettra de vérifier si le bureau de change ne vous arnaque pas trop en pratiquant un taux très loin de ce qui est la réalité. Au passage, si vous aviez à faire ce genre de manipulations, éviter au maximum de le faire à l’aéroport car c’est là où les taux sont les plus forts, faites le plutôt dans le centre-ville.

 

 

Distributeurs étrangers : « ATM » ou « Cash Machine »

Pour ce qui est des retraits d’argent à l’étranger, les distributeurs se présentent très souvent comme chez nous. Il arrivera quelquefois où vous pourrez en voir des tout-petits et fins, que l’on voit rarement chez nous, qui sont posés dans un hall de magasin ou même dans les bars. Ne soyez donc pas étonné de les voir, ils fonctionnent bien.

Dans une très grande majorité des cas vous pourrez choisir la langue du distributeur, et si jamais vous n’avez pas beaucoup de choix et que le français n’est pas disponible, au pire des cas vous trouveriez l’anglais. Si vous ne parlez pas très bien anglais il vous suffira d’apprendre quelques mots tout simples sur le thème du retrait d’argent. Par exemple « cash withdrawal » pour le retrait, « to withdraw money » voulant dire retirer de l’argent. Sélectionnez « checking account » pour le compte courant et « amount » pour le montant. Si vous voulez un ticket répondez « Yes » à la question « Would you like a receipt ».

 

 

Portefeuille de voyage

Mon petit chouchou :

Je voudrais vous donner une petite astuce qui est très souvent utilisée, pour quand vous partirez en voyage, pour éviter au maximum le risque de se voir piquer son portefeuille avec beaucoup de monnaie dedans. Il s’agit tout simplement d’utiliser un portefeuille extra-plat en ceinture.

Portefeuille plat de voyage

Vous pouvez cliquer ici pour retrouver celui que j’utilise !

Cela fait maintenant quelques années que je l’utilise, il est passé plusieurs fois en machine et pour le moment il va très bien. Il est très pratique et discret et ne gêne absolument pas. Ce genre de porte-monnaie extra-plat en ceinture vous pouvez le porter à même la peau ou entre un t-shirt et un pull devant vous, ou derrière vous en le tournant dans le dos.

 

Il est utile en plus !

Il vous permettra de glisser dedans toutes les choses très importantes que vous voulez garder proches de vous et ne pas risquer de vous les faire prendre quoi qu’il arrive. C’est le cas par exemple de votre passeport ou de votre carte d’identité, de votre permis de conduire ou permis international, de l’argent liquide et de votre carte bleue ou encore de votre carte d’assurance.

 

La situation que vous voulez éviter 🙂

Si vous utilisez un porte-monnaie classique, que vous mettez dans une sacoche, dans un sac ou même dans votre blouson, il arrivera le moment où vous allez vous poser quelque part dans un bar ou dans un restaurant ou à une activité, et vous allez poser votre portefeuille en vue, le temps juste d’aller aux toilettes par exemple. Ce court moment pourrait être suffisant pour quelqu’un de mal intentionné pour s’emparer de vos papiers et de votre argent. Il est en effet difficile d’avoir constamment un œil sur son sac dans lequel se trouve un portefeuille.

En utilisant un portefeuille extra-plat en ceinture, cette situation ne se produira pas puisqu’il sera toujours collé à vous, et qu’il est quasiment invisible sous un t-shirt. Il est donc plus difficile de venir vous soulevez le t-shirt et de vous l’arracher sans que vous vous en rendiez compte.

 

 

Éviter les mauvais taux de change

Une autre petite astuce pour éviter de perdre des sous lors des retraits, est de ne retirer qu’un tout petit peu d’argent à l’aéroport, car comme je vous l’ai dit tout à l’heure les frais sont toujours beaucoup plus haut qu’en ville. Mais vous allez avoir besoin d’argent pour prendre votre moyen de transport qui va vous emmener de l’aéroport jusqu’au centre-ville.

Essayez donc d’optimiser au maximum cette dépense. Quitte à avoir un billet en euros sur vous à échanger juste pour aller en ville depuis l’aéroport.

 

 

Voilà pour le sujet de l’argent et des paiements en devise pendant un voyage. Je pense avoir fait le tour du sujet, si vous avez des questions n’hésitez surtout pas à les poser dans les commentaires de cet article.

 

 

N’attendez pas plus longtemps, et partez à la découverte des merveilles de notre monde, en devenant, des Apprentis Voyageurs !

Bon voyage !

Petit logo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :