Guide complet pour la randonnée du Tongariro Alpine Crossing en Nouvelle Zélande

Nouvelle-Zélande - Tongariro Alpine Crossing

 

Aujourd’hui je voudrais vous parler de la célèbre randonnée « Tongariro Alpine Crossing », pour un voyage en terre du Mordor, en vous donnant un guide complet pour faire ce parcours.

En Nouvelle-Zélande vous trouverez quelques-unes des randonnées classées parmi les plus belles du monde entier. Et celle-ci est sur le podium sans aucune hésitation.

  1. Téléchargez mon itinéraire complet pour visiter la Nouvelle-Zélande.
  2. Accéder au départ de la randonnée.
  3. Topo général sur cette randonnée.
  4. La solution que je préfère.
  5. Le début du Tongariro Alpine Crossing.
  6. Le Mordor !!!
  7. La pose repas et le retour.
  8. Durée.

 

Téléchargez mon itinéraire complet pour visiter la Nouvelle-Zélande

Si vous passez par ici c’est qu’un voyage en Nouvelle-Zélande vous attend 🙂 . Pas si simple à organiser ? Pas envie de gâcher du temps, de l’argent et de se tromper dans les choix (puisque le temps sur place est limité) ? Alors pensez à mon itinéraire « prêt-à-voyager » !

Il est efficace puisque c’est celui que j’ai mis plusieurs mois à créer, pour ensuite le tester sur place, et tout s’est déroulé comme sur des roulettes. Après quelques mises à jour et corrections sur mon retour d’expérience, je vous le propose en téléchargement, avec un maximum de détails. Par exemple : où dormir les nuits avec le van ou tout autre véhicule ?

Pour s’y retrouver j’ajoute à ce planning mon fichier GPS contenant tous les lieux dont je vous parle, il s’ouvre avec une application GPS hors ligne et gratuite absolument géniale, et … efficace !

Plus de détails sur la page de l’itinéraire, avec le bouton ci-dessous, et sur le contenu avec la page « FAQ pour les itinéraires ».

🏞 Télécharger l'itinéraire pour la Nouvelle-Zélande 🏞

 

Accéder au départ de la randonnée

Le départ se situe à proximité de la ville de Tongariro, proche de Turangi, au sud du lac Taupo.

Pour vous lancer dans cette aventure, vous avez deux solutions qui s’offrent à vous, et en fonction de votre choix, votre départ ne sera pas exactement le même :

  1. Soit vous vous sentez d’attaque pour affronter la totalité du parcours, et dans ce cas-là, il vous faudra vous garer sur le parking au nord de la montage, après la ville Otukou. Le nom exact est « Tongariro crossing Mountain Shuttle Car Park ». Il est payant mais comprend la surveillance de votre véhicule et une navette pour vous emmener au départ de la randonnée. Il vous en coutera environ 18 euros. Votre véhicule vous attendra ainsi à l’arrivée, alors que vous, vous partirez du « Mangatepopo Car Park ».
  2. Si vous optez pour la deuxième solution, vous devrez justement vous garer à ce parking, situé à l’ouest de la montagne. Il est gratuit, suffisamment grand, mais non surveillé, bon, je vous rappelle que nous sommes en Nouvelle-Zélande, les risques sont largement limités. Sachez qu’une piste en terre et en graviers vous attend pour le rejoindre sur les 7 derniers kilomètres. En roulant tout doucement ça se fait très bien, fermez juste toutes les fenêtres pour ne pas manger trop de poussière.

Dans tous les cas, vous retrouverez tout ce qu’il faut et les points GPS pour vous laisser guider, dans mon itinéraire accessible depuis les boutons de cet article.

 

Topo général :

Le parcours

Vous vous apprêtez donc à faire un voyage en terre du Mordor chez Sauron !!! C’est en effet ici qu’une partie du Seigneur des Anneaux a été tourné, vous reconnaitrez les décors sans difficulté.

Comme je vous le disais, cette randonnée entre le mont Ngauruhoe et le mont Tongariro figure parmi les 10 plus belles du monde. Le parcours entier fait 19,4 kilomètres et grimpe de plus de 800 mètres de dénivelé jusqu’au « Red Crater », avant d’en redescendre autant jusqu’au parking. Il se fait en 6 à 8h selon votre rythme et la pause pic-nic.

 

Le matos !

Si vous avez la possibilité d’avoir des bâtons de marche, je vous le recommande fortement, ils seront très utiles ! Nous avions carrément pris les nôtres depuis la France en les passants en soute sur les côtés de nos sacs à dos.

Pensez également à prendre avec vous de quoi manger, et surtout de l’eau, il n’y aura pas de quoi vous ravitailler en cours de rando. Et n’oubliez pas de bien vous couvrir selon la saison car il fait vite froid là-haut, et le vent souffle parfois fort.

 

La solution que je préfère

La version que je vais vous décrire est celle que j’ai faite, et fait quelques kilomètres de moins, environ 17. C’est la seconde solution dont je vous parlais, qui permet de faire un aller-retour et ainsi de se gérer pour savoir jusqu’où aller.

Je vous recommande d’en faire de même selon votre condition physique. Nous, nous n’étions pas à 100% sûrs que nos genoux tiendraient le coup, c’est pourquoi nous avons préféré ne pas prendre de risque.

Cette solution n’enlève en rien l’intérêt de cette randonnée puisqu’elle permet de voir les plus beaux passages. Je dirai que 80 ou 90% de ce qu’il faut voir est faisable en allant jusqu’au lac émeraude, avant de revenir sur vos pas.

Il peut sembler ennuyant de revenir sur le même sentier mais, vu la beauté indescriptible des paysages ce n’est absolument pas un problème, et en plus, cela permet aussi d’avoir la vue dans l’autre sens, puisque je pense que lorsque vous marchez vous regardez devant vous 🙂 !

 

Le début du Tongariro Alpine Crossing

Le début de la randonnée se fera avec le « Mordor » du Seigneur des Anneaux en face de vous pendant plusieurs kilomètres. Ce passage n’est pas le plus compliqué, il est même très bien aménagé. Plusieurs cascades vous permettront de faire une pause photo qui sera toujours bienvenue.

Avant que l’ascension ne démarre sérieusement, un panneau vous avertira en vous expliquant qu’il n’est pas recommandé de vous lancer si vous n’avez pas la condition physique nécessaire. Cela va de soi. Il n’y a certes pas besoin d’avoir des connaissances en alpinisme, cela reste une randonnée, hyper touristique qui plus est, mais il faut bien se dire qu’il y a 19 kilomètres à parcourir si vous faites le parcours complet, sur un bon petit dénivelé.

Nouvelle-Zelande - Tongariro

 

Le Mordor !!!

Une fois au pied de la montagne du Mordor, vous aurez la possibilité de faire son ascension, si vous avez la force de rajouter 600 mètres de dénivelé, à redescendre une fois en haut. Dans ce cas il faudra rajouter au moins 2 heures à votre parcours total.

Au point culminant de la randonnée, au niveau du « Red Crater », vous serez pratiquement sur le toit de la Nouvelle-Zélande, avec une vue à 360° tout autour de vous.

Je vous décris rapidement la scène, où que vous regardiez, vous avez le droit à un paysage époustouflant et impressionnant. La mont Ngauruhoe qui a servi au Seigneur des Anneaux d’un côté, le Red Crater d’un autre, le lac émeraude un peu plus loin, les lacs bleus à la couleur irréelle d’un autre côté, et entre tout ça, une vue au loin sur les alentours. Ça vaut son pensant d’or !

Nouvelle-Zelande - Tongariro bis

 

🏞 Télécharger l'itinéraire pour la Nouvelle-Zélande 🏞

 

La pose repas et le retour

Vous pourrez faire la pause pique-nique au bord du lac émeraude, dont la couleur est aussi assez incroyable en raison des minéraux qu’il contient.

Après quoi il vous restera à revenir sur vos pas pour rejoindre votre véhicule, avec cette fois-ci, la vue que vous aviez de dos sur tout le chemin aller.

Cette randonnée fait pour moi partie de mes meilleures journées sur l’île du nord, avec des paysages de montagne impressionnants qui nous font se sentir tout-petits.

 

Durée :

Pour cette randonnée, prévoyez une journée complète, de très tôt le matin jusqu’en fin de journée. Si vous ne comptez pas faire la course et prendre votre temps pour les pauses photos, le repas et pour profiter tout simplement, prévoyez bien 8 heures en totalité. Nous avions démarré la rando à 8h30 du « Mangatepopo Car Park » et en allant jusqu’au lac émeraude, pour ensuite revenir sur nos pas, nous étions au van vers 16h30.

Après ça vous serez certainement bien fatigués, il ne vous restera plus qu’à rejoindre un emplacement sympa pour la nuit, vous trouverez tout ce qu’il faut dans mon itinéraire de voyage.

Voici ce que je voulais vous raconter au sujet du « Tongariro Alpine Crossing ». J’espère que ce sera assez clair et complet pour vous aider à planifier et organiser votre voyage.

 

 

N’attendez pas plus longtemps, et partez à la découverte des merveilles de notre monde, en devenant, des Apprentis Voyageurs !

Bon voyage !

Petit logo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :